Libraire à l'heure du numérique

Feedbooks s’empare des logos des éditeurs

Feedbooks s’empare des logos des éditeurs pour démultiplier les accès à leur catalogue en partant du principe que

  • c’est tellement triste un catalogue avec des accès limités aux seuls critères nouveautés et meilleures ventes
  • c’est tellement mieux de connaître l’histoire d’une maison d’édition en compagnie de l’éditeur
  • c’est plus sympathique de connaître les avis des libraires, des lecteurs ou de la presse avant de télécharger un livre.
  • c’est vraiment un plus si la librairie donne la parole aux auteurs via des interviews.

Depuis octobre, Feedbooks a entrepris de publier sur le blog des focus dédiés à des éditeurs que nous apprécions particulièrement.  C’est juste un début.

Cliquez sur les images pour accéder aux dossiers.

 

L'Olivier

Editions de l’Olivier avec Olivier Cohen

Liana Levi

Editions Liana Levi avec Liana Levi


 
sonatine

Sonatine avec F. Verdoux et A. Hofmarcher.

Au Diable Vauvert

Au Diable Vauvert avec Marion Mazauric


 
Metailié

Editions Métailié avec Anne-Marie Métailié

Viviane Hamy

Editions Viviane Hamy


 
Actes sud

Editions Actes sud avec Bertrand Py


 
 

Actualités, commémorations, festivals, journées, suivez le blog de Feedbooks

Actualités, commémorations, festivals, journées, suivez le blog de Feedbooks : les libraires vous  dénicheront toujours des livres à lire.

 

ch

Suisse : deux romans post-apocalyptiques VS l’initiative Ecopop

Le 30 novembre, les Suisses voteront pour la deuxième fois cette année sur l’immigration. Ecopop souhaite ramener le solde migratoire annuel en Suisse à 0,2% de la population permanente et attribuer 10% du budget de l’aide au développement pour promouvoir la planification familiale volontaire.  C’est à la fin du Monde diplomatique de ce mois de novembre, que nous avons trouvé deux suggestions de lecture que l’on pourrait conseiller à tous ceux tenter par le OUI.

Pour aller plus loin.

fr

En réponse au livre d’Eric Zemmour, deux bibliographies :

Le régime de Vichy, Pétain et les juifs

Récits de France

Priere

Massacre de 43 étudiants d’Ayotzinapa

Des manifestants ont incendié, le 13 octobre, le siège du gouvernement à Chilpancingo, la capitale de l’Etat, pour exiger que justice soit faite après le massacre de 43 étudiants d’Ayotzinapa.

En écho à cette terrible actualité et pensant que Jennifer Clément a raison « La médiatisation couvre de honte le gouvernement mexicain », Feedbooks vous propose de lire attentivement ce billet qui reprend des extraits de romans et interviews disponibles sur le site.

Pour aller plus loin.

Barbusse

Les tranchées numériques

A la veille de la commémoration du 11 novembre 1918 dans le cadre du centenaire de la première guerre mondiale, Feedbooks listait les différents accès à son catalogue.

Pour aller plus loin.

 Meutrespourmemoire

Le massacre du 17 octobre 1961

Le 17 octobre 1961, à Paris, des dizaines de milliers d’Algériens manifestant sans arme ont été violemment réprimés par des policiers aux ordres du préfet Maurice Papon. On évalue à deux cents morts le massacre, avec des dizaines de personnes retrouvées noyées dans la Seine.

Pour aller plus loin.

frise

Frise antéchronologique dédiée aux rebelles

A l’occasion des Rendez-vous histoire Blois 2014, Feedbooks vous propose une nouvelle frise chronologique dédiée aux rebelles. Les livres sont visibles sur une timeline associée à une carte interactive.

Pour aller plus loin.

signetamerica

Le Festival America

A l’occasion du festival, nous vous proposons des sélections, des interviews, des balades et des guides et un accès au catalogue en VO des auteurs invités.

Pour aller plus loin.

 lachaise

Les principales célébrités du Père Lachaise

Pour le 1er novembre 2014, Feedbooks vous propose de géolocaliser les tombes des grands artistes enterrés au cimetière du Père Lachaise et de télécharger les livres (gratuitement pour certains) .

Pour aller plus loin.

Bx5mG3GIQAERhiM

Les journées du patrimoine 2014

Pour les journées du patrimoine 2014, Feedbooks – librairie 100% numérique – proposait 6 activités 100% gratuites.

Pour aller plus loin.

paris-1

Nuit blanche

Résumer en quelques mots un livre, le dire visuellement et d’une manière qui a du sens. Le libraire rêve aussi de bombarder les murs de Paris avec des mots.

Pour aller plus loin.

L’auteur n’est pas bof

Vous avez été peu nombreux à participer à l’enquête « Quels sont vos critères pour choisir un livre ? »  contrairement à la précédente « Quel type de lecteur êtes-vous ? »

Nous pouvons néanmoins tirer une conclusion de vos premières réponses : l’auteur est le critère déterminant pour choisir un livre.

Vous êtes (77%, 66 votes) à penser ainsi.

Le sujet (63%, 54 votes) arrive ensuite second dans vos choix. Ce qui semble logique.

Vos critères peuvent être ensuite séparés en deux groupes :

– le genre (47%, 40 votes) et la quatrième de couverture (44%, 38 votes) ;
– la couverture (33%, 28 votes) aurait ensuite autant d’impact dans votre décision qu’un conseil de la blogosphère littéraire (31%, 27 votes), d’un ami (30%, 26 votes), d’un libraire (29%, 25 votes) ou une chronique lue dans la presse (27%, 23 votes).

Plus étonnant, mais nous vous avions demandé de choisir, l’éditeur (21%, 18 votes), le titre (13%, 11 votes) et la collection (8%, 7 votes) comptent peu.

 

Feedbooks pense comme vous et donne la parole aux auteurs. Il y a 450 interviews en ligne sur Feedbooks en 4 langues : français, anglais, italien et espagnol.

interviews

Focus sur la littérature nord-américaine anglo-saxonne

Cette semaine, nous vous voyons grand et nous proposons un focus sur la littérature nord-américaine anglo-saxonne qui réunit de multiples formes de navigations dans le catalogue  : liens essentiels, dossiers, auteurs en vue dans la blogosphère, carte littéraire et  interviews. Bon surf !

 

 

LES ACCÈS PAR GENRE

 

LES AUTEURS EN VUE SUR LA BLOGOSPHÈRE LITTÉRAIRE DEPUIS L’ÉTÉ

cliquez sur un auteur pour accéder à la notice et à la revue du web.


 

BALADES LITTÉRAIRES

Balade littéraire dans l’Ouest américain

Balade dans le DixielandBalade littéraire à New York

 

NOS INTERVIEWS

Interview de Richard Price

Richard Price : « Frères de Sang est le roman d’un jeune auteur bourré d’énergie et de spontanéité. »

Interview de Nic Pizzolatto

Nic Pizzolatto : « Courage, triomphe, rédemption. »

Interview de Alicia Gaspar de Alba

Alicia Gaspar de Alba : « Le sang du désert aborde tout un spectre de violence qui empoisonne la frontière mexicano-américaine. »

Interview de Iain Levison

Iain Levison : « Je suis sarcastique, et je sais repérer l’injustice et l’exploitation, mais je ne suis certainement pas un comique. »

Interview de Dianne Warren

Dianne Warren : « Tous les personnages vivent au sein d’un même paysage et ils sont liés tous ensemble par leur relation à ce paysage. »

Interview de Héctor Tobar

Héctor Tobar : « Les médias alimentent les préjugés des gens en expliquant d’une manière très simpliste et réactionnaire les causes du déclin de la Californie. »

Interview de Hillary Jordan

Hillary Jordan : « Mon but était de créer un monde pas si différent du nôtre. »

Interview de S.G. Browne

S.G. Browne : « Je me suis beaucoup amusé à jouer avec les éléments de l’intrigue. »

Interview de Chuck Palahniuk

Chuck Palahniuk : « Mes livres parlent toujours de gens qui se battent pour détenir ou garder le pouvoir. »

Harry Crews, un maître du grotesque

Maxime Lachaud : « Harry Crews est un maître du grotesque.  »

Interview de Gillian Flynn

Gillian Flynn : « Mon mari, brave homme, savait que j’avais l’esprit tordu bien avant de m’épouser. »

Interview de Jonathan Dee

Jonathan Dee : « La ville est perçue – non sans raison – comme une source d’influence corrompue, moralement corrosive. »

Interview de David Bezmozgis

David Bezmozgis : « Même au cœur des pires circonstances, les Juifs ont gardé une sorte de sens de l’humour très objectif. »

Interview de Maria Semple

Maria Semple : « Je pense qu’Internet nous éloigne de la réalité. C’est une addiction. »

Interview de Patrick Flanery

Patrick Flanery : « Il est dangereux et difficile de généraliser sur des groupes de population lorsqu’on parle de l’apartheid. »

Interview de David Bell

David Bell : « On ne sait pas vraiment ce qu’il se passe dans l’esprit et le cœur de la majorité des gens que l’on connaît.

Heller-Peter_c_Michael-Lionstar

Peter Heller : « J’aime écrire de la fiction dans cette optique de découverte constante car cela me ravit, me choque, me surprend. »

Witt_Patrick

Patrick deWitt : C’est une sorte de baromètre au sein de mon travail: si je ne m’amuse pas, alors quelque chose ne va pas.

Interview de Robert Littell

Robert Littell : « On est toujours conscient de ce qu’on a gagné grâce aux dernières innovations, mais on ne s’arrête jamais pour réfléchir à ce qu’on a perdu. »

Interview de Alice LaPlante

Alice LaPlante : « Je voulais explorer les effets que l’ Alzheimer a sur les proches, les relations, les familles. »

Interview de Scott Hutchins

Scott Hutchins : « Je considère que L’amour comme hypothèse de travail est, non sans critique, une lettre d’amour à San Francisco. »

Interview de Noah Hawley

Noah Hawley : « Les énigmes médicales ne ressemblent en rien aux énigmes du comportement humain. »

Interview de Ruth Ozeki

Ruth Ozeki : « Toutes les histoires sont des histoires de survivants, à condition qu’elles soient racontées. »

Interview de Ivy Pochoda

Ivy Pochoda : « Tout le monde pense connaître ou comprendre son voisin, ce qui conduit parfois les gens à faire semblant dans leurs relations aux autres. »

Interview de Karl Taro Greenfeld

Karl Taro Greenfeld  : « Ne retrouve-t-on pas l’avarice, l’envie et la fierté au sein de chaque population ? »

Interview de David Corbett

David Corbett : « Il n’est pas tant corrompu que voulant croire que la poursuite du bien peut excuser des méthodes moralement très douteuses. »

Interview de Simon Rich

Simon Rich : « Il y a beaucoup d’avantages créatifs liés à l’écriture de fiction ».

Interview de Jennifer DuBois

Jennifer DuBois : « Je trouve que la réalité politique en Russie est incroyablement intéressante. »

Interview de Alexander Maksik

Alexander Maksik : « J’ai toujours porté un grand intérêt aux histoires de gens qui partent de leur pays pour recommencer une nouvelle vie. »

Interview de Ben Lerner

Ben Lerner : « Henry James disait qu’un romancier se devait d’être quelqu’un « pour qui rien ne se perd. »

Interview de Amity Gaige

Amity Gaige : « Quand on écrit, on peut se persuader d’une certaine façon d’avoir vécu toutes ces vies différentes. »

Interview de Adelle Waldman

Adelle Waldman : « J’ai voulu créer tout un univers dans lequel les lecteurs peuvent s’immerger, un des aspects que j’adore dans les romans du XIXème siècle. »

Interview de Adelle Waldman

Jami Attenberg : « C’est important pour moi que mes personnages soient reconnaissables, mais sans être stéréotypés. Je veux qu’ils soient vrais et humains. L’expression des vérités émotionnelles m’intéresse.  »

Interview de Lionel Shriver

Lionel Shriver : « Ironiquement, la satisfaction n’est pas satisfaisante. Cela dit, l’état de satiété est débilitant. Avoir tout ce que l’on veut est une version de l’enfer. »

Interview de Jennifer Clement

Jennifer Clement : « J’ai passé plus de dix ans à écouter des femmes victimes de la violence du Mexique, car je voulais écrire sur la place des femmes par rapport à la culture de la drogue dans ce pays.  »

Interview de Shannon Burke à propos de 911

Shannon Burke : « L’écriture était à la fois cathartique et également un moyen de me protéger des événements.  »

Interview de Lisa Lutz à propos de Rien ne va plus chez les Spellman

Lisa Lutz : « Il ne suffit pas de raconter une histoire.  »

Interview de Attica Locke à propos de son roman Dernière récolte

Attica Locke : « J’ai été abasourdie par la beauté du lieu, mais également en colère que cette beauté soit utilisée de manière à distraire des horreurs de l’esclavage.  »

Interview de Sebastian Rotella

Sebastian Rotella : « Ayant couvert le terrorisme international pendant des années, je suis fasciné par l’idée de radicalisation. »

Interview de Sheila Heti

Sheila Heti : « Je ne m’intéresse pas seulement à ma propre imagination : je m’intéresse à ce que les autres considèrent comme leur vérité. »

Interview de Nickolas Butler

Nickolas Butler : « Je pense que tous les bons romans sont liés à un endroit en particulier. »

Interview de Boris Fishman

Boris Fishman : « La fiction est une forme de liberté qui permet de jouer avec l’interdit. »

Interview de Wally Lamb

Wally Lamb : « Les États-Unis sont un mystère que j’essaie encore de percer. »

Interview de Justin St. Germain

Justin St. Germain : « Je voulais vraiment écrire l’histoire de ma mère, mais je voulais également écrire un livre sur les violences faites aux femmes et la violence des armes aux États-Unis. »

Interview de Jesmyn Ward^^

Jesmyn Ward : « Quand je choisis d’écrire sur un personnage, j’essaie d’apprendre à le connaître, de le comprendre. »

Interview de Margaret Atwood

Margaret Atwood : « Il n’est pas possible d’écrire un roman qui ne soit pas ancré dans le présent. »

Le journal de la semaine 46

Cette semaine, la médiation a encore collé à l’actualité, mais a aussi suivi des chemins buissonniers et impertinents. Si vous ne trouvez pas une idée de lecture, c’est que vous n’avez pas envie de lire en ce moment.

 

 OP1000K : Bragelonne fête le cap du million d’exemplaires vendus en numérique
Focus sur la littérature nordique diable
Focus sur la littérature nordique. Focus sur les éditions Au diable vauvert.
Deux romans post-apocalyptiques VS l’intiative Ecopop Récits de France
Suisse : Deux romans post-apocalyptiques VS l’initiative Ecopop. Récits de France une bibliographie inspirée d’un article paru dans Libération.
Les tranchées numériques « L’auteur? Bof… » : sondage pour savoir quels sont vos critères pour choisir un livre ?
Les tranchées numériques Quels sont vos critères pour choisir un livre ?