Libraire à l'heure du numérique

XXème siècle, le siècle des grandes aventures

Les fêtes de Noël et de fin d’année approchent. Elles sont souvent l’occasion de faire plaisir à ses proches et de se faire plaisir à soi-même. Parmi nos suggestions de lecture pour cette époque se trouve Les Ingénieurs du bout du monde de Jan Guillou.
Nous vous présentons un nuage de mots faites avec les plus récurrentes dans cette roman légère mais pas superficielle. Il s’agit d’une lecture qui nous transport dans des wagons en bois d’un train à charbon depuis les froides montagnes de la Norvège jusqu’à la chaleur de la savane africaine. Publié chez Actes Sud il est le premier tome d’une saga qui travers, comme les trains, le XXème siècle.

Le dessous des cartes

En cette occasion nous vous présentons nos recommandations de lecture par le biais d’un petit jeux.
Choisissez une carte, faites clic sur elle et regardez ce que l’hasard vous conseille de lire 😉

ccd5 ddc ddc3 ddc1

Offrande littéraire de la Toussaint

La fête de la Toussaint arrive et nous avons voulu profiter de cette occasion pour vous parler un peu du Jour des Morts au Mexique. Bien qu’il y ait, dans de nombreux pays, une célébration, une cérémonie ou une croyance à l’égard de la mort (même s’il n’est question que des rites funéraires séculaires), ce jour revêt une importance toute particulière au Mexique. Des manifestations littéraires et culturelles diverses ont lieu dans tout le pays, il est d’usage de porter des vêtements traditionnels pour cette occasion, des concours sont organisés, et des bourses et soutiens financiers sont décernés de la part de l’Etat. Les représentations culturelles du Jour des Morts se manifestent notamment sous forme d’offrandes, tel que le pain de mort. 

Nous partageons avec vous nos offrandes virtuelles avec des titres de notre catalogue ainsi qu’une brève explication sur les éléments qui composent l’offrande traditionnelle du Jour des Morts. Tous vos commentaires et opinions sont les bienvenus. 

PAra trad en fr

Éléments qui composent une offrande traditionnelle du Jour des Morts:


Lautel. Chaque marche représente un état de la vie et de la conscience. Il n’y a pas de théorie générale, car selon la région du pays, chaque marche peut avoir une signification particulière.

Une image du défunt ou sa représentation graphique. Pour que chaque esprit sache de façon certaine quelle est l’offrande qui lui a été préparée. On considère que quand il n’y a personne pour préparer l’offrande, celle-ci est de façon certaine intégrée à l’au-delà et l’esprit cesse de visiter le monde terrestre.

Papier coupé. Il représente la fragilité de la vie et son paradoxe. Comme le papier, bien qu’elle soit éphémère et fragile, on peut en tirer de la beauté et de la joie.


Des fleurs. C’est la décoration habituelle dans les autels. La rose d’Inde est la fleur typique de la saison, elle pousse uniquement les mois d’octobre et novembre.

Des crânes. C’est une allusion à la mort, un rappel que celle-ci est toujours présente.

De la nourriture. Il est d’usage de cuisiner le plat préféré du mort, l’objectif étant de permettre à son âme de se remettre du voyage depuis l’au-delà.

Du pain. C’est un pain spécial nommé pain de mort. Il a une forme particulière avec trois interprétations possibles: soit il symbolise un œil pleurant l’être aimé, soit c’est un groupement d’os, soit c’est la représentation de la croix.

Des cierges. Une lumière qui guide les âmes pour trouver le chemin vers ce monde.

Du copal ou de l’encens. Faire brûler du copal ou de l’encens est une signe de reconnaissance envers la bonté des dieux qui ont permis que les âmes des êtres aimés puissent, même l’espace d’une nuit, revenir dans le monde des vivants.

De l’eau. Les indigènes croyaient que le voyage de l’âme depuis l’au-delà serait tel qu’à son arrivée, elle serait assoiffée.

Une croix. Contrairement à ce que l’on croit, cet élément n’a pas été introduit par les Espagnols. Les populations précolombiennes l’utilisaient comme signal dans les chemins et les bifurcations, en indiquant la direction à suivre par la couleur avec laquelle elle était peinte. De fait, la présence des croix a convaincu les moines de la bonté des indigènes, lesquels avaient été trompés par le démon et devenant ainsi des idolâtres à leur insu.

Pour ceux qui veulent lire un peu plus, il y a une entrée du blog plus complète dans notre pôle espagnol. Pour y accéder, faites clic ici.

Promotion Dennis LEHANE

Dennis LEHANE est un écrivain étatsunien d’origine irlandaise. Avant de se consacrer à l’écriture, il a eu plusieurs métiers. Il a été éducateur dans le secteur de la maltraitance domestique vers les enfants, un sujet très présent dans ses livres. Ses romans Mystic River, Shuttler Island, Gone baby gone et Quand vient la nuit ont été adaptées au cinéma.

Retrouvez tous les livres de Dennis LEHANE en promotion jusqu’au 5 novembre.

dlf

Promotion Maria Ernestam

Maria Ernestam a étudié la littérature anglo-saxonne et les mathématiques avent de devenir journaliste, elle a été correspondante étrangère en pour « Veckans affärer” et “Dagens medicin” en Allemagne où elle a vécu pendant 11 ans. Elle a aussi un Master en Sciences Politiques aux États-Unis et multiplié ses expériences artistiques dans le chant, la danse, le mannequinat et le théâtre.

Sa carrière littéraire débute en 2005 avec son roman “Caipirinha with Death”. L’écriture de Maria Ernestam possède un style particulier qui mêle suspense et humour noir à un traitement sérieux des relations humaines.

Pour connaître cet auteur profitez de la promotion de Gaïa Éditions: tous les livres à seulement 6.49€ jusqu’au 11 novembre. N’hésitez pas à faire clic sur la couverture des livres pour aller à la notice.

 1470811  Mise en page 1 609490  196902