Libraire à l'heure du numérique

Lancement de Bibook, nouveau service de prêt de livre numérique de la Bibliothèque municipale de Grenoble

Bibook

Feedbooks est fier de vous annoncer le lancement de Bibook, nouveau service de prêt de livre numérique de la bibliothèque municipale de Grenoble. L’ensemble des usagers du réseau de Grenoble, via leur compte, peut dès aujourd’hui emprunter 5 livres pour une durée maximale de 28 jours, en téléchargement sur ordinateur, tablette, liseuse et smartphone. Bibook est accessible à l’adresse suivante : http://bibook.bm-grenoble.fr/

Bibook est basé sur le service Cantook Station, une technologie développée par la société québécoise De Marque. Suite à un appel d’offre remporté en 2013, De Marque a procédé à l’adaptation de Cantook Station et son instance québecoise (le réseau pretnumerique.ca qui regroupe l’ensemble des bibliothèques de ce territoire) afin de supporter le projet PNB et le marché français.

Feedbooks est la librairie qui a fourni les livres et accompagné Grenoble dans le pilote puis le lancement de la plateforme. Comme déjà annoncé sur ce blog, nous avons développé une interface spécifique avec des outils adaptés aux demandes de bibliothécaires.

Bibook va continuer d’évoluer dans les prochains mois avec notamment l’implémentation d’OPDS et la possibilité pour les usagers d’exporter le catalogue de la bibliothèque directement sur l’application de lecture Aldiko. Bibook devrait aussi intégrer l’offre multilingue proposée par Feedbooks en parallèle de PNB.

Dans le cadre du projet PNB, Feedbooks collabore déjà avec une dizaine de bibliothèques dont le catalogue numérique sera opérationnel en 2014.

Retrouvez l’ensemble du catalogue Feedbooks à destination des collectivités sur http://collectivites.feedbooks.com

Si vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à nous contacter directement par courriel à collectivites@feedbooks.com.

Le vortex de la rentrée littéraire

Quels sont les auteurs les plus en vue en cette rentrée sur la blogosphère littéraire ?

– Les auteurs en bleu sont nos conseils de lecture
– Les auteurs en rouge ont été interviewés par les libraires
– La taille de la police est calculée en fonction du nombre de chroniques publiées sur le web

Cliquez sur le nom d’un auteur pour accéder à la notice et la revue du web du livre.

Les liens essentiels pour lire en numérique en français, anglais, espagnol et italien

Pour chaque langue, Feedbooks propose un catalogue bien classé, enrichi par les libraires avec des comptes sociaux et un blog associé.

Profitez-en d’autant plus que lire en numérique dans une autre langue est souvent plus accessible financièrement.

 

Lire, n’importe où

Meilleures Ventes | Nouveautés | Prix Littéraires | Lus sur le Web | Interviews | Devenir fan sur Facebook | Nous suivre sur Twitter | Accéder au blog

Read anywhere

Best Sellers | New Releases  | Awards  | Editorial reviews | Interviews | Become a fan on Facebook  | Twitter  | Read the blog

Leer donde sea

Mejores ventas | Novedades | Premios literarios | Leidos en la Web | Entrevistas | Vuélvase fan en Facebook | Síganos en Twitter | Consulte el blog

Leggere, non importa dove

Best sellers | Nuove acquisizioni | Premio letterario | Recensioni editoriali | Interviste | Diventa fan su Facebook | Seguici su Twitter  | Accedi al blog ufficiale

Le détroit du Loup de Olivier Truc

loup (1)

 

Extrait du roman Le détroit du Loup

Face à lui, mer scintillante et montagnes enneigées s’entrelaçaient. En contrebas, on apercevait le centre-ville et le port. De là, la route côtière longeait la baie jusqu’à une petite presqu’île où l’on apercevait des hangars et des dépôts de pétrole. La majeure partie de la cité s’entassait ainsi sur une bande de quelques centaines de mètres de large qui serpentait le long de la côte, coincée entre mer et montagne.

Hammerfest, complètement rasée par les Allemands lors de leur retraite à la fin de la Deuxième Guerre mondiale, n’était pas d’une beauté époustouflante, loin s’en faut. Mais sa situation, à l’extrême nord de l’Europe, tournée vers l’Arctique et ses horizons inconnus, lui conférait une part de mystère et une aura d’aventure qui séduisaient plus sûrement encore.

Au-delà de la baie, vers l’horizon, la route continuait pour plonger sous terre et ressortir sur l’île artificielle de Melkøya, construite pour accueillir l’usine de transformation de gaz du gisement de Snø-Hvit, au large. Drôle d’idée d’appeler un gisement “Blanche-Neige”. Les deux torchères crachaient consciencieusement leurs flammes aux couleurs de leur fortune.

Il  y a un peu d’Arthur Upfield chez Olivier Truc qui renouvelle le polar ethnologique avec sa police des rennes au pays des lapons.

Si les peuples autochtones ont bonne presse dans la société occidentale, nous leur laissons pourtant de moins en moins de place pour continuer à exister au nom du nécessaire progrès économique. Les compagnies pétrolières l’ont bien compris qui jouent la montre contre les Samis, éleveurs de rennes qui occupent les terres du grand nord depuis plus de cinq siècles. Les droits d’usage des territoires sont  remis en cause au fur et à mesure du développement de l’extraction d’hydrocarbure dans la mer de Barents.

Nous retrouvons les protagonistes du Dernier Lapon : Klemet, le Lapon, et sa jeune coéquipière Nina. L’intrigue est particulièrement complexe  avec une enquête dans l’enquête pour résoudre celle-ci. Alors que des rennes traversent le détroit à la nage, un incident coûte la vie à un jeune éleveur. Peu après, le maire de Hammerfest est retrouvé mort près d’un rocher sacré. Et les morts étranges se succèdent. Une vengeance est à l’oeuvre.

C’est toujours aussi dépaysant et instructif. Le lecteur apprendra que le développement se fait non seulement au détriment des Samis mais aussi contre ceux qui le mettent en oeuvre.  Tragi-comédie de notre époque qui met tous les citoyens en fiche,  les rennes broutent encore à la fin du roman entre les plate-bandes du cimetière au grand dam des habitants d’Hammerfest.

Le détroit du Loup

Télécharger pour pour 14,99 €

Oliver Truc (c) Paola Bevilacqua

Interview d’Olivier Truc

Cette semaine (37), nous avons repéré

Sur Feedbooks, le temps des libraires n’est pas pris par le déballage de cartons. Nous nous concentrons vraiment sur le livre et tendons de créer le maximum de liens entre le livre, l’auteur, l’éditeur et le lecteur comme expliqué dans le billet La rentrée littéraire d’un libraire numérique.

Cette fin de semaine, nous vous invitons à prendre un peu de temps pour parcourir les trois  dossiers majeurs de cette rentrée.

 Cliquez sur le signet de votre choix pour accéder au dossier.

Le guide de la rentrée littéraire 2014 en numérique