Les auteurs à l’honneur sur Feedbooks au mois de mai

par Bernard

Ce mois-ci, sur Feedbooks, 4 nouvelles interviews d’auteurs de romans édités par Gallimard, Les Presses de la cité, Le cherche midi et Liana Levi.

Des  romans blanc et noir, des histoires liées à la grande histoire qui se déroulent du nord au sud des Amériques et dans un pays aujourd’hui disparu, la Tchécoslovaquie.

Interview de Iain Levison 

 

Ce 4e titre publié chez Liana Levi fait entrer Levison en douceur dans le club des grands du roman noir étasunien, pas moins.

Je suis sarcastique, et je sais repérer l’injustice et l’exploitation, mais je ne suis certainement pas un comique.


Interview de Caryl Férey

 

Caryl Férey a raflé tous les prix : Grand Prix de Littérature Policière, Prix Nouvel Obs-BibliObs du Roman Noir, Grand Prix du Roman Noir Français, Prix des Lecteurs Quais du Polar, Prix Mystère de la Critique, Prix Jean Amila-Meckert…
Il peut écrire sur un fan des Verts (la fameuse équipe de Saint-Etienne), rendre hommage à Joe Strummer, balader le lecteur de la Bretagne à l’Afrique du Sud en passant par la Nouvelle-Zélande et à présent l’Argentine.
« L’histoire est une chose, mais ce qui me passionne le plus, ce sont les liens qui unissent les gens, et ce qui les repousse, même s’ils ne demandent qu’à s’aimer. Pour les hommes, je sais ce qui pollue leurs relations: la rivalité. »

L’histoire est une chose, mais ce qui me passionne le plus, ce sont les liens qui unissent les gens.


Interview de Alicia Gaspar de Alba

 

Entre El Paso et Ciudad Juarez, des centaines de jeunes femmes ont été enlevées, violées, torturées et tuées, dans l’indifférence générale.

Le sang du désert aborde tout un spectre de violence qui empoisonne la frontière mexicano-américaine.


Interview de Simon Mawer 

 

À travers les aventures d’un couple, de leur famille et de leur maison, Simon Mawer dresse un portrait fascinant de six décennies de l’histoire de la Tchécoslovaquie, vraie démocratie libérale authentiquement multiethnique, au coeur d’un continent qui sombrait.

Les artistes qui ne s’intéressent pas à la science sont sévèrement limités.