« Mon nom est Rouge » de Orhan Pamuk

par Pilar MARTINEZ

Istanbul, en cet hiver 1591, est sous la neige. Mais un cadavre, le crâne fracassé, nous parle depuis le puits où il a été jeté. Il connaît son assassin, de même que les raisons du meurtre dont il a été victime : un complot contre l’Empire ottoman, sa culture, ses traditions, et sa peinture. Car les miniaturistes de l’atelier du Sultan, dont il faisait partie, sont chargés d’illustrer un livre à la manière italienne.

Mon nom est Rouge, roman polyphonique et foisonnant, nous plonge dans l’univers fascinant de l’Empire ottoman de la fin du XVIe siècle, et nous tient en haleine jusqu’à la dernière page par un extraordinaire suspense. Une subtile réflexion sur la confrontation entre Occident et Orient sous-tend cette trame policière, elle-même doublée d’une intrigue amoureuse, dans un récit parfaitement maîtrisé. Un roman d’une force et d’une qualité rares.


Pour mieux accompagner votre lecture, nous avons créée une frise chronologique et un nuage figurative avec les mots les plus utilisés dans le livre.



Vous pouvez aussi trouver d’autres titres de Orhan Pamuk dans notre catalogue:


Ou bien, pencher pour d’autres auteurs turcs:


Pour finir nous vous rapelons que vous pouvez télécharger gratuitement un extrait du livre et nous vous invitons à visiter le catalogue des Editions Gallimard