Zoom sur « Un manoir en Cornouailles » de Eve Chase

par Pilar MARTINEZ

Eve Chase est un pseudonyme. Journaliste, Eve Chase avait toujours voulu écrire une saga familiale et des récit sur des maisons grandes et vieilles. Mariée et mère de trois fils, celui-ci est son premier roman.

Cornouailles, 1968. Pencraw, un grandiose manoir en ruine dans lequel les Alton élisent domicile l’été. Le temps semble s’y être arrêté et défile sans encombre. Jusqu’au drame qui vient bouleverser leurs vies et arrêter le temps à jamais.

Cinquante ans plus tard, avec son fiancé Jon, Lorna roule à la recherche du manoir des Lapins noirs, cette maison où elle a séjourné enfant. Elle rêve d’y célébrer son mariage. Tout dans cette vieille demeure l’appelle et l’attire. Mais faut-il vraiment déterrer les sombres mystères de ce manoir en Cornouailles ?

Eve Chase nous entraîne dans une passionnante spirale unissant deux femmes séparées par les années, mais que la force de l’amour et le poids des secrets réunissent en une seule voix, mélancolique et entêtante.

 

C’est une lecture agréable qui, en dépit de quelques détails, nous accroche très bien. Il faut prendre en compte qu’il s’agit d’un premier roman et de ce point de vue, le livre est vraiment bien abouti.
L’auteur aurait eu beaucoup à gagner en prennant le risque de tout raconter du point de vue d’Amber. Il y avait là une histoire forte qui se délaie avec l’histoire de Lorna.
Le récit de Lorna pourrait être intéressant mais vu le contraste de style et de profondeur qu’il fait avec celui d’Amber, j’ai fini je l’avoue, pour lire la partie de Lorna en diagonale pas mal de fois. 

« Nos vies sont tellement différents. <<S’activer est tonique >>, d’après papa, […] »

 

Publié chez Nil,  ce roman s’inscrit dans la tradition littéraire britannique de récits familiaux, raison pour laquelle nous en vous proposons une petite sélection de titres similaires:

Finalement, on vous dit: Lissez « Un manoir à Cornouailles » à nous partager votre opinion dans la section de commentaires.