« Bitna, sous le ciel de Séoul » de Jean-Marie Le Clézio

par Pilar MARTINEZ

Parce que le conte peut faire reculer la mort, Bitna, étudiante coréenne sans un sou, invente des histoires pour Salomé, immobilisée par une maladie incurable.

La première lutte contre la pauvreté, la seconde contre la douleur. Ensemble, elles se sauvent dans des récits quotidiens ou fabuleux, et bientôt la frontière entre réalité et imaginaire disparaît.

Un roman qui souffle ses légendes urbaines sur la rivière Han, les boulevards saturés et les ruelles louches.

Sous le ciel de Séoul se lève « le vent de l’envie des fleurs »…

Une lecture prenante qui passe très vite et qui nous transporte dans cette ville à mille cieux. Quand vous vous rendez compte, le livre est déjà fini. Deux cent pages qui sont parties dans l’espace de quelques heures. Et puis, vous avez entendu parler, c’est tout de même un Prix Nobel mais vous hésitez. Et bien, pas de problème! Vous pouvez télécharger un extrait gratuit et vous laissez transporter à la magnifique ville de Séoul de la main de Bitna.
Si dans ce roman poétique, le vent a envie de fleurs, dans notre entrée du blog, il a envie de mots. Donc voici une animation du vent des mots utilisés dans le roman:

Pour vous mettre encore plus dans l’ambiance, nous vous proposons trois lectures complémentaires:

Nous vous invitons à parcourir le catalogue de Stock Editions ainsi qu’à (re)découvrir notre filtre de Littérature Francophone.

Vous pouvez également visiter la section des romans ou bien vous laissez tenter pas d’autre titres de l’auteur: