Zoom « L’été dernier à Syracuse » de Delia Ephron

par Pilar MARTINEZ

Ils sont beaux, riches, américains. Ils ont décidé de partir ensemble découvrir Rome, puis Syracuse. Michael est écrivain, ancien lauréat du prix Pulitzer. Sa femme Lizzie est une journaliste en perte de vitesse. Finn est restaurateur et Taylor, son épouse, se dévoue entièrement à l’éducation de leur fille unique, Snow, une enfant énigmatique qui fait aussi partie du voyage. Tout est en place pour qu’ils passent des vacances de rêve dans des sites enchanteurs.

Mais chacun arrive avec ses secrets, ses mensonges, ses non-dits, ses désirs inassouvis. Et petit à petit, dans les ruelles de la Sicile baroque, se noue une histoire vénéneuse, où les personnages avancent à la fois masqués et aveugles.

 

 

L’été dernier à Syracuse est publié chez Michel Lafon. Vous pouvez trouver leur nouveautés dans notre catalogue en faisant clic sur le lien, ou bien aller directement au livre en faisant clic sur la couverture. Comme petit cadeau, nous vous présentons Lo Scoglio fait par les mots plus courants du livre:

 

Aussi, nous vous invitons à vous transporter à l’Italie noire. Visitez, en plus de Syracuse, d’autres villes avec les auteurs de roman noir publiés par les éditions Métailié.

 Vénétie

 Naples

 Milan

 

Finalement, n’hésitez pas à visiter notre section de littérature italienne.

 

Bonus

Et voici quelques phrases du livre que nous vous partageons:

** « Avec les années (treize qu’on se connaît, huit qu’on est mariés), j’ai fini par savoir qu’il ne faut jamais engager les hostilités le soir »

** « J’étais ému à l’idée que chaque existence, au fond, est tellement insignifiante alors qu’on passe son temps à s’agiter à propos d’un tas de trucs. »

** « […] nous aimons, lui et moi, être seuls avec nos réflexions six heures par jour. On appelle ça « vivre dans notre tête ». Le problème, c’était que je ne vivais plus dans ma tête : il ne s’y passait plus rien. »

**  » Il sait profiter de l’instant. Au fond, il se peut que ce soit le plus beau don, celui qui vieillit le mieux – mieux que d’être un intellectuel. »

** « Dans ce parc, la vie, la mort et l’art se disputaient l’espace et nos faveurs. »

** « «Ton père à décidé de se ridiculiser». »

** « – Je suis extrêmement sensible aux odeurs de tabac. Je pourrais me faire embaucher comme chien policier.
       – Fumer n’est pas illégal.
       – C’est bien dommage. »

 

PM