Cette semaine (15/06/2012), nous avons repéré

par Bernard

Le magazine Lire propose comme chaque année un spécial polar avec les 10 meilleurs romans policiers 2012. Retrouvez sur la librairie la liste des titres et 7 interviews des auteurs réalisées par nos libraires.


Par l’auteure de La terre des mensonges

1960 : Lotte, 8 ans, habite Trondheim, Norvège. Son existence sans soucis s’écroule le jour où ses parents se séparent.

Eden l’a lu : Un roman magnifique sur les effets d’un divorce et la perception de la situation par une fillette à qui personne n’explique la situation qu’elle subit dès lors la situation avec son innocence enfantine.


Un nouveau texte d’un grand nouvelliste

Marc Villard : J’ai créé un personnage fictif et je lui fais traverser des événements et des lieux. Cela me permet de parler de Manson, de Hollywood, du concert d’Altamont, des Hells Angels, et d’éclairer cette période. On est dans l’archétype du mixte fiction et fait divers.


Un reportage à la une

Jonathan Littell a passé deux semaines et demie à Homs, au cœur des quartiers opposés au régime syrien. C’est, on le sent page après page, un texte écrit dans des conditions extrêmes, où les protagonistes, à chaque instant, jouent leur vie. Constituant un documents tout à fait unique, véritable enquête sur le terrain, ces carnets témoignent de la vie quotidienne du peuple en révolte de la ville de Homs, de la résistance des déserteurs de l’Armée syrienne libre, et des atrocités commises par les forces gouvernementales.

N’oubliez pas la nouvelle la nouvelle rubrique Actualités et reportages.


Le prix des lecteurs de l’Express 2012 a été attribué cette semaine

Sauvé d’une chute dans la Seine, un homme un peu ours et misanthrope de 67 ans, se retrouve immobilisé dans un lit d’hôpital pendant un mois et demi. Cela lui donne le temps de revisiter sa vie, avec ses bons et mauvais côtés, et surtout de rencontrer des personnes inattendues, lui qui n’attendait plus beaucoup de surprises dans sa vie.

La Lettrine (25 mai 2012)
Bon rétablissement n’est pas un chef d’œuvre mais il fait partie de ces livres que l’on prend plaisir à lire et à offrir parce qu’on sait qu’ils font du bien.

Cathulu ( 9 avril 2012)
Fabre a la dent dure parfois et c’est roboratif : »Chez ceux qui sont bornés, la bêtise est sans bornes. »

L’Express ( 4 avril 2012)
Amusant et touchant, hésitant constamment entre le sabre et la trousse de secours, mais toujours empreint d’humanité, ce roman est -et à travers lui son auteur- pour moi, une fantastique découverte.


Eri De Luca  toujours

Un homme est retrouvé, épuisé, au bord d’un campement. Alpiniste courageux devenu simple vagabond, sa disparition avait fait perdre espoir à tout un peuple dont il était le guide.

La république des livres : Il y a comme cela des livres dont on devine, dès l’entame, qu’ils vont tellement nous emporter et nous subjuguer, qu’on décide aussitôt de les traiter par une lecture d’une rumination lente…


La trilogie de Dan Wells mérite sa place au panthéon de la thématique du serial killer. Mr Monster, le deuxième tome de la série, vient de sortir !

 UnwalkersDu pur divertissement.

Blue moon : L’atmosphère pourrait être crépusculaire, tragique… Mais voilà, Dan Wells se remet avec un bonheur perceptible, délectable dans la peau de cet adolescent à problèmes qui tente désespérement de contrecarrer son destin.


Dans quelques jours, c’est l’été (si, si) et Feedbooks vous proposera bientôt une liste de titres à lire pendant vos vacances.

En attendant, deux romans de Chik lit !

Le studio de yoga est le lieu de prédilection où les soucis sont quotidiennement mis de côté, les nattes déployées et l’effort physique synonyme de bien-être, de renouvellement et d’amitié. À Los Angeles, une chaîne agressive de centres de relaxation courtise Lee et ses extraordinaires capacités d’enseignements…

Le Point : C’est le premier volet d’une nouvelle série à l’américaine, pétillante en diable, vraiment très, très Sex and the City, mais version « zen ».

Divorcée de son cinquième mari, complètement ruinée, Olivia songe que la mort est de loin préférable à la misère.


Saluons l’arrivée d’un premier Jasper Fforde en numérique

Grâce à Jennifer Strange, les magiciens ont récupéré leurs pouvoirs dans le royaume. La mauvaise nouvelle, c’est que l’agence de magiciens Kazam dont s’occupe Jennifer a désormais une terrible concurrente, la société iMagie.