Cette semaine (20/04/2012), nous avons repéré

par Bernard

ONLIT  est une nouvelle maison d’édition numérique. Nous vous conseillons de découvrir les titres de cet éditeur via ce surprenant recueil de nouvelles d’Emmanuelle Urien, auteure que nous apprécions particulièrement sur Feedbooks.

Emannuelle Urien : À cause de l’empathie : il y a toujours un moment où je ressens personnellement les émotions des personnages. C’est d’ailleurs ce que j’aime particulièrement dans l’écriture.


Dans ce recueil de nouvelles, le tremblement de terre de Kobe tient lieu à la fois de métaphore de l’époque actuelle, avec son avant-goût de fin du monde, et de symbole d’une faille intérieure présente en tout être.


The Washington Post : « Une histoire intelligente, profonde, originale et finement écrite, pleine de personnages attachants, et terriblement humains […]. Avec L’Autre Rive du monde, Geraldine Brooks maîtrise avec grâce les codes de la littérature : des thèmes forts, une histoire richement documentée, le tout porté par un style irréprochable. »


Mes imaginaires : Un petit air de Heroes qui devrait enchanter le lectorat ado. Transformations, mutations, action, rivalités et amitiés.


Barbara Abel : Je pense sincèrement que la nature humaine est capable du meilleur comme du pire et qu’il y a dans la vie réelle des situations bien plus dramatiques que celles qui sortent de mon imagination. Combien de fois, lisant un fait divers ou regardant le journal télévisé, ne me suis-je pas dit : « Si je racontais cela dans un roman, on me dirait que j’en fais trop, que je vais trop loin, que ce n’est pas possible ». Mais je pense qu’une des clés d’une bonne intrigue – du moins dans mon créneau – c’est de trouver le juste milieu, un point de départ qui ne soit ni trop banal, ni trop ‘extra-ordinaire’. Il faut que l’on puisse y croire.


Les partenaires inaugure la nouvelle catégorie Thriller ésotérique de Feedbooks.

Né en 1955, John Grisham a commencé sa carrière comme avocat. Passionné d’écriture, il écrivait à ses heures perdues. Avec La Firme, paru en 1991 et vendu à des millions d’exemplaires, il rencontra son premier grand succès. Depuis, il a vendu soixante millions d’exemplaires dans le monde et a écrit vingt-deux romans.


Le Figaro : Luis Sepulveda, conteur embusqué derrière le voyageur, restitue, pour chacun, toute une vie en Patagonie, au fil de chapitres qui se lisent comme des nouvelles.


Rue 89 : Roman résolument anti-Berlusconi de Silvia Avallone, « D’acier » fit un tabac en Italie : 350 000 exemplaires vendus l’an dernier. Chronique féminine et sociale, il illustre la prise de pouvoir de l’idéologie libérale sur la classe ouvrière italienne.


Unwalkers : J’avais déjà lu sur ce sujet, des bouquins qui m’avaient beaucoup plus : Patrick Bard, Kem Nunn, Gabriel Trujillo Munoz, Ellroy (sans être mon préféré de l’auteur) et bien sur, pour moi le chef d’œuvre absolu, le livre que je possède en broché, en poche, en anglais, en sumérien et en labrador : La griffe du chien du seigneur Winslow. Et fort est d’avouer que Rotella pour son premier essai m’a bien scotché la tronche et m’a plongé dans son histoire sans que j’ai grand chose à chipoter.